eCommerce eHealth - 26 mai 2017

La thérapie digitale pour concurrencer l’industrie pharmaceutique

La thérapie digitale clame haut et fort "une bonne santé mentale sans pillules ou potions". Qu'en est-il vraiment ?

Les enjeux de l’ère digitale pour la santé sont aujourd’hui énormes. Des spécialistes exploitent le potentiel digital pour améliorer la santé des êtres humains. Grâce à des programmes et à des applications mobiles, il est désormais envisageable de se soigner à domicile via son smartphone. La thérapie digitale commence à faire parler d’elle. Si son efficacité est prouvée, comment régira l’industrie pharmaceutique ?

Thérapie digitale = médecine douce

Quelle est l’efficacité avérée de la thérapie digitale ? Alors que les cadors de la Silicon Valley montent au créneau pour acclamer haut et fort que la thérapie digitale pourrait remplacer la prise de médicaments, cette affirmation n’esst pas aujourd’hui démontrée. La thérapie digitale titre son potentiel de son existence dans un appareil intelligent que nous gardons près de nous, notre portable. Via cet appareil, il est possible de suivre de plus près l’activité corporelle d’un utilisateur et d’interagir à tout moment avec lui. De fait, la thérapie digitale permet principalement de tracker la santé d’un indivdu et suggérer le comportement à priori adéquat.

Par exemple, Sleep.io s’attaque à l’insomnie, et propose un programme d’accompagnement par mobile pour reconstruire ses cycles de sommeil étape par étape. Welldoc accompagne les diabétiques dans leur mode de vie et leur alimentation, et a été approuvée par la Federal Drug Administration des États-Unis. Virta Health va plus loin et promet d’inverser la maladie du diabète pour, à terme, la guérir. Propeller Health fait de l’inhaleur des asmathiques un oobjet connecté pour cadrer les prises de ventoline. Big Health a effectué des études sur l’efficacité de son application anti-insomnie, qui s’avéra plus performante que l’alternative médicamenteuse.

À noter que toutes ces applications misent sur l’efficacité de la médicine comportementale, qui est certes reconnue comme efficace, mais qui n’a pas rayé l’industrie pharmaceutique de la carte pour autant, loin s’en faut.

Thérapie par jeux vidéo

Grâce à l’ingéniosité de certains ingénieurs et professionnels médicaux, des solutions numériques de très haut niveau sont désormais disponibles pour offrir une meilleure qualité de vie aux personnes qui souffrent de ces pathologies. C’est le cas de l’application des jeux vidéo thérapeutiques Curapy.com développé par Genious Healthcare. Elle sert de complément aux soins de l’hôpital, une fois que les patients rentrent à leur domicile. Destinée à la maladie d’Alzheimer, cette solution a été conçue pour stimuler les capacités physiques et cognitives de ces personnes. La société collabore avec l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) et de l’expertise en Technologie de l’Information et de la Communication (TIC) Santé du groupe. Une autre application sera lancée par Genious Healthcare pour aider les victimes de l’AVC. Mais, elle est encore en phase de test à l’hôpital Pitié-Salpêtrière de Paris.

L'actu qui marque notre entrée dans l'ère du tout digital.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)