Grâce à un implant posé dans son corps, Moon Ribas peut ressentir les moindres vibrations de la terre et les communiquer par l’art à son public. La jeune femme est une artiste espagnole, originaire de la Catalogne. Elle danse, peint, dessine, sculpte, fait du théâtre et joue plusieurs instruments. Elle possède un capteur implanté sous son coude qui lui permet de ressentir les secousses sismiques sur la planète.

Pour comprendre les motivations de la jeune artiste, il faut remonter en 2010, quand elle décide de créer avec Neil Harbisson la Cyborg Foundation, une organisation dont le but est de rassembler tous les Cyborgs de la planète et de défendre leurs droits.

Chemin faisant, Moon Ribas décide en 2013 de se faire implanter un dispositif relié à un sismographe. C’est par le biais de cet appareil qu’elle est en « contact permanent » avec la terre. À chaque tremblement de notre planète et en fonction des magnitudes, la jeune femme ressent des vibrations.

La philosophie de l’artiste et de son acolyte est particulière car elle consiste à faire passer un message à travers l’art. Lui se servant des couleurs transformées en sons, elle en partageant les vibrations terrestres qu’elle ressent.

Se définissant elle-même comme un Cyborg, Moon Ribas a décidé de partager avec le monde entier ce que la terre ressent à travers son sixième sens, comme elle aime l’appeler. Ainsi, a-t-elle trouvé une manière originale pour jouer son rôle d’intermédiaire. À travers diverses représentations artistiques telles que son célèbre ‘’waiting for earthquakes » pendant lequel elle fait vibrer ses bras au gré des secousses sismiques qu’elle perçoit, des pièces de théâtre avec Neil Harbisson, des dessins, de la sculpture, l’artiste tente de faire passer à son public le message que la terre nous envoie.

Sur scène ou à travers ses œuvres, l’on peut ressentir l’omniprésence de cette relation privilégiée qu’elle a avec notre planète grâce à son sixième sens.
Grâce à tous ses efforts en faveur de la terre et des Cyborgs, la talentueuse artiste espagnole est lauréate de plusieurs prix dont le Creatic Award 2010 du Tecnocampus Mataró.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)