Depuis quelques années déjà, l’Estonie, un petit état situé dans le nord de l’Europe et dont la population s’estime à peine à plus d’un million propose le statut de « e-resident » dans l’optique d’attirer les entrepreneurs. La démarche pour bénéficier de ce statut est relativement simple, et tout le monde peut y postuler.

Qu’entend-on par e-citoyenneté estonienne ?

De façon concrète, la e-citoyenneté estonienne est un statut dont l’on peut bénéficier après avoir rempli un dossier sur Internet. Ce dernier sera, par la suite, soumis à l’appréciation des autorités estoniennes. Si le candidat est accepté, il recevra une carte d’identité électronique qu’il peut utiliser pour la concrétisation de ses projets d’entrepreneuriat. Il s’agit en effet d’un statut d’e-resident qui vise principalement les entrepreneurs souhaitant mettre sur pied une nouvelle start-up dans un environnement fiscalement propice, en bénéficiant d’une gestion facile quelle que soit leur situation géographique dans le monde. Près de 20 000 personnes en ont déjà bénéficié depuis son lancement, donnant ainsi naissance à plus de 1 000 entreprises.

eresident estonie carte

Une carte d’e-Résident estonien

Les avantages du statut de « e-resident »

En dépit de son titre séduisant, la e-citoyenneté estonienne n’attribue pas réellement la nationalité du pays, et ne peut par conséquent pas faire l’usage d’une réelle pièce d’identité. Elle procure seulement des avantages économiques :

  • la mise sur pied d’une société estonienne en ligne, nécessitant une adresse physique dans le pays ;
  • la gestion de cette dernière partout dans le monde ;
  • l’accès à des possibilités de paiements numériques internationaux ;
  • l’exécution de virements en ligne, après l’ouverture d’un compte dans une banque en Estonie ;
  • la mise en place d’une signature numérique pour rendre officiel des contrats et des documents en ligne ;
  • le chiffrement et le transfert sécurisé de fichiers en ligne.

De plus, la carte d’identité électronique se révèle être nécessaire pour toutes les démarches relatives aux entreprises installées en Estonie, qui dispose d’une politique fiscale intéressante.

Comment obtenir la carte de « e-resident » ?

Tout ce que le solliciteur doit faire, c’est de suivre la procédure officielle et de s’acquitter de la somme de 100 euros. Il devra par la suite patienter environ 1 mois, relatif à l’étude de son dossier. Dès lors que la demande est acceptée, l’entrepreneur devra se rendre dans une ambassade estonienne pour le retrait de sa carte d’identité électronique.

Quel public vise-t-elle ?

Il s’agit d’une initiative qui vise particulièrement le secteur économique. Toutefois, les autorités du pays espèrent également séduire les développeurs souhaitant commercialiser leurs services à des multinationales ou même les travailleurs en freelance. Les touristes peuvent également en bénéficier. Le délai d’acceptation des entreprises peut être d’une journée.

L'actu qui marque notre entrée dans l'ère du tout digital.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)