Robots Technologie - 23 août 2017

Drone, revue des dernières innovations

Drones... dernier cri.
6 mins

Cet article est la suite d’une série de billets concernant les drones et leurs applications. Voir Quel avenir pour les drones ?


boeing 737 aquila

Drone solaire de Facebook

Facebook rempile avec son projet Aquila ! En mai dernier cette entreprise fit voler son drone pour la seconde fois dans le cadre de son projet Aquila et cette fois-ci l’appareil a effectué un vol de 1 heure 16 minutes tout en atterrissant sans grand dommage. Ce drone ne consomme que 5 000 watts, ce qui équivaut à la consommation d’un micro-ondes. Il a par ailleurs l’envergure d’un charter tandis que son poids est le tiers d’une voiture. Le premier essai quant à lui, a été réalisé en juin 2016 et a duré 90 minutes. L’utilisation de sa technologie entre dans le cadre d’un programme qui consiste à fournir une connexion internet aux zones non encore couvertes à travers ses drones-antennes-relais. Son autonomie escomptée est de 60 à 90 jours et il doit pouvoir planer à une altitude de 18.000 mètres.


emploi drones

Les drones ne génèrent pas d’emploi

Quelle est la place occupée par le drone sur le marché du travail ? Contrairement à ce que l’on pourrait le croire, les offres d’emploi portant sur le drone ne fleurissent pas en France. D’après Joblift, les recrutements dans ce domaine n’ont en effet évolué que de 2% en 2016. 1 804 annonces ont été publiées en 18 mois dont la moitié a été publiée par l’armée. Par ailleurs, l’autre moitié concernait des postes à pourvoir dans la navigation aérienne et l’aérospatial. Enfin, les embauches pour un usage civil et dans le domaine du divertissement ne représentaient que 2% des offres. Les profils recherchés étaient moins qualifiés, car les offres d’emploi s’adressaient essentiellement aux télépilotes. Les ingénieurs, les informaticiens, les techniciens en électroniques étaient, quant à eux, peu demandés.


selfie drone

Les selfie-drones

Prendre des selfies originaux sans perche, c’est possible avec de petits aéronefs intelligents ! La perche est une technique de prise de selfie révolue à jamais grâce à l’arrivée d’AirSelfie. Ce petit drone de la taille d’un smartphone s’élève en effet dans les airs et prend des photos et des vidéos HD. Il est ainsi très sollicité dans les mariages et les grandes fêtes, puisqu’il bénéficie d’un angle de vue plus ample pour une vue d’ensemble exceptionnelle. Cet appareil de haute technologie est ainsi très pratique et en plus, il est très léger, car il pèse 61 grammes seulement. Sa seule faiblesse réside dans son autonomie, car elle est de 3 minutes seulement. Le Hover est un autre modèle pilotable avec un smartphone et qui permet de se prendre en photo même quand on est en mouvement. Il peut monter jusqu’à 2 000 mètres d’altitude pour des effets visuels sensationnels. Son autonomie est de 10 minutes quand même, mais son poids est conséquent : 242 grammes.


flyability elios

Le drone tout terrain

« Elios », le drone de Flyability est un bijou de technologie, car il peut être utilisé dans les endroits les plus étroits et les plus confinés. Il est très sollicité dans les milieux industriels notamment pour explorer les réseaux difficiles d’accès ou les endroits dangereux. Il est en outre protégé par des arceaux, ce qui fait qu’il peut être envoyé partout sans qu’il risque de se détériorer. Cet appareil qui peut monter à diverses altitudes est de même utile dans les zones sinistrées pour chercher les survivants ou pour mesurer l’ampleur du désastre. Son utilisation est en outre peu coûteuse par rapport aux moyens traditionnels comme l’hélicoptère. Il entre également en action pendant les missions de secourisme pour repérer les personnes en détresse en haute altitude. Son autonomie limitée à 10 minutes est un peu contraignante sur son utilisation.


blueye pioneer

Blueye Pioneer : le drone qui plonge à 150 mètres de profondeur

Le drone n’est pas seulement pratique pour prendre de prodigieuses photos en altitude, mais aussi pour explorer les profondeurs marines ! Blueye Pioneer, un appareil développé se trouvant à la pointe de la technologie par Blueye Robotics est capable de plonger jusqu’à 150 mètres de profondeur. Il peut être utilisé par les plongeurs qui veulent immortaliser leurs excursions ou encore par les professionnels qui veulent vérifier l’état de la coque d’un bateau par exemple. Ce petit drone sous-marin peut également prendre des photos dans des endroits obscurs, car il comporte une lampe sur sa face avant. Enfin, il est piloté à partir d’un smartphone ou avec une manette de jeux.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)