eCitoyen - 28 octobre 2017

« La révolution de la e-santé », le livre analyse d’Alexis Normand

Les objets connectés et les applications de santé bousculent le rapport patient-médecin.

Les objets connectés et les applications de santé multiplient les sources d’information et bousculent le rapport patient-médecin. Dans «Prévenir plutôt que guérir, la révolution de la e-santé», Alexis Normand, directeur du développement chez Withings, la branche santé digitale de Nokia, propose une analyse de l’impact du numérique sur la médecine.

L’auteur fait un état des lieux de ce qui existe sur le marché et sur le positionnement des géants du numérique (Google, Apple, Amazon…) qui investissent massivement dans le domaine de la e-santé. Des opérations qui n’étaient réalisables que par un médecin sont désormais accessibles au plus grand nombre.

Un manque de prise en compte du numérique par les professionnels

e santé actu digitalAlexis Normand regrette le manque de prise en compte du numérique par les professionnels de santé, souvent par manque d’informations ou de temps. Dans l’organisation actuelle, la e-santé est une charge supplémentaire pour le médecin, sans que celle-ci ne lui apporte une valeur ajoutée dans l’exercice de sa fonction.

Il pointe ainsi le risque réel de voir les médecins perdre le contrôle de la chaîne de soin au profit des acteurs privés : industriels, laboratoires pharmaceutiques et assureurs. Alexis Normand s’interroge sur l’impact du Big Data sur les politiques des mutuelles de santé ; verra-t-on se mettre en place un système de bonus-malus ?

Une peur de briser le secret médical?

La e-santé est en passe de bouleverser la médecine et les professionnels peuvent tirer avantage des outils de prévention, d’auto-mesure ou de suivi médical pour accompagner leurs patients. Cela nécessite d’améliorer l’infrastructure des hôpitaux et des cabinets médicaux et de faciliter le partage des données, ce qui est encore fébrilement accepté de peur de briser le secret médical.

Sources des photos : archimag.com et eyrolles.com

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)