Le développement durable commence dans l’assiette et près de 30 % des émissions de CO2 émises par l’activité humaine seraient liées à notre alimentation, entre l’importation de denrées depuis l’autre bout du monde et les méthodes de production particulièrement gourmandes en énergie.

Pourtant, difficile de blâmer le cuisinier du dimanche quant à l’impact carbone de son plat de lasagne ou de son coq au vin quand celui-ci manque d’informations. C’est ce que propose de corriger l’application Etiquettable en fournissant des clefs pour se nourrir durablement.

Etiquettable rassemble différentes données permettant aux consommateurs de cuisiner et manger de manière respectueuse de l’environnement. L’application présente ainsi les fruits et légumes de saison et les espèces de poissons menacées par la surpêche. De plus,  elle partage  un ensemble d’astuces de cuisine et aide à géolocaliser les restaurants engagés et labellisés.

 

Préparer un hachis Parmentier sans viande ?

Etiquettable répertorie un ensemble de recettes culinaires bas carbone, respectueuse du climat et dont l’impact environnemental est maîtrisé. Vous pourrez par exemple préparer un hachis Parmentier sans viande ou une simple soupe de pois chiche. L’application étant collaborative, chacun a la possibilité de partager ses propres recettes durables et d’enrichir l’information.

Etiquettable a été co-créée par Shafik Asal directeur d’ECO2 Initiative. Son objectif n’est pas de culpabiliser les consommateurs,  ni de leur imposer de changer de comportement. En revanche,  il souhaite les sensibiliser et les accompagner dans  l’évolution de leur alimentation grâce à cet outil ludique.

Un consommateur de plus en plus déconnecté des réalités du monde agricole

Cette démarche semble  d’autant plus légitime que le consommateur  est de plus en plus déconnecté des réalités du monde agricole et souffre d’un manque de connaissances sur la provenance et la manière de produire les produits alimentaires. Etiquettable fournit donc en parallèle un ensemble d’informations permettant de comprendre les défis que rencontre l’agriculture d’aujourd’hui.

Pour Shafik Asal, l’alimentation est une question fondamentale car elle concentre un certain nombre d’enjeux contemporains (santé, environnement, nutrition, économie locale, culture, plaisir…). Le changement des pratiques de la filière agricole et des distributeurs est profondément lié à l’évolution de l’habitude des consommateurs.

 

Accroître l’impact d’Etiquettable grâce à des partenariats judicieux

Etiquettable a reçu le soutien financier de l’ADEME. L’établissement public a également fourni avec l’ANSES, les données nécessaires au fonctionnement du calculateur d’impact, outils de base de l’application. Elles apportent par la même un gage de sérieux et de fiabilité.

Pour ses deux premières semaines, l’application a été téléchargée 6.500 fois. Mais pour accroître son impact, Etiquettable a signé des partenariats avec Too Good To Go ou Yes We Green, des plateformes aux démarches comparables et philosophiquement compatibles.

 

Sources des photos : etiquettable.eco2initiative.com

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)