HoloModels : une compagne holographique pour la solitude moderne

Robots Technologie - 30 octobre 2019

Êtes-vous fatigué des êtres humains ? Les trouvez-vous trop communs et énervants ? Votre couple parfait n’habite que dans votre imaginaire ou dans les séries d’animation japonaise ? En avez-vous tout simplement marre de discuter tous les jours avec votre coloc ? Peut-être vous aimerez autre type d’interactions ; avec une assistante holographique, par exemple.

La firme japonaise Gatebox vient de confirmer qu’elle travaillera en collaboration avec HoloModels pour créer la version holographique de différents personnages d’animation. En 2016, Gatebox développa une assistante qui prend la forme du personnage d’anime Hikari Azuma et qui vit dans un boîtier noir plus semblable à une cafetière hypermoderne qu’à un habitacle.

La version plus actuelle du produit, lancée en 2018, inclut deux microphones, un hologramme plus détaillé et une performance améliorée dans l’ensemble. Encore, Hikari est maintenant équipée de plusieurs capteurs pour reconnaitre la voix et le visage de l’utilisateur, en plus d’un modem WiFi intégré qui lui permet d’être toujours à votre disposition et au courant de vos activités. Au pur style de Siri ou Alexa (ici en 3D), elle connait votre routine, vous rappelle l’heure idéale pour partir au travail, et vous indique la météo du jour, entre autres fonctions pratiques. Hikari (« lumière » en japonais) peut aussi contrôler, via Bluetooth, les appareils de la maison. Après une longue journée elle pourra

préparer le café au goût de son propriétaire sans être commandée de le faire. Le tout pour un coût d’environ 1 200 $ dollars.

La voix de Hikari est en fait celle de Yuka Hiyamizu, célèbre actrice japonaise qui a dû enregistrer des milliers de mots et de phrases pour créer l’illusion d’une intelligence virtuelle qui peut soutenir une conversation de forme cohérente et naturelle.

Dans la société japonaise, où le taux de jeunes célibataires d’entre 18 et 34 ans dépasse le 50 %, acheter une assistante du type de Hikari Azuma est de plus en plus commun. Le rôle de cette petite femme aux éclats bleus semble dépasser la dimension pratique du café préparé et la domotique : elle est annoncée comme une véritable compagne, qui vous envoie des petits textos au cours de la journée, vous fait des compliments, et connait vos activités du jour au jour à la perfection. Une espèce de copine ou confidente virtuelle.

Est-il éthique de payer pour avoir jeune assistante fictive, soumise et prête à résoudre nos inquiétudes les plus banales ? Quelles pourraient-être les conséquences des relations entre êtres humains et intelligences artificielles vis-à-vis nos interactions en chair et os ?

En tout cas, l’amour humain-hologramme est déjà une réalité : des milliers d’hommes se déclarent amoureux de ses copines virtuelles, et une partie d’entre eux sont même arrivés jusqu’à marier leur hologramme. C’est le cas d’Akihiko Kondo qui a épousé Hatsune Miku, une chanteuse holographique de 16 ans, développée par Gatebox l’année dernière.

Dans un entretien récent entre le docteur Nobuko Nakano et le président de Gatebox, Minoru Takeji, ce dernier affirma :

« Nous voulons créer un monde où les personnages sortent de cette boite pour vraiment exister dans la salle, et puissent être interpelés naturellement. Quand ils te comprennent et agissent comme un être humain, ils deviennent plus qu’un jouet ou un objet digital, on pourrait même dire qu’ils s’animent. »

Source de l’image : iatranshumanisme.com

L'actu qui marque notre entrée dans l'ère du tout digital.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)