Le WWDC 2020 résumé ; Apple se prépare pour abandonner Intel

WWDC 2020

Comme chaque année, Apple a inauguré son salon pour les développeurs avec un keynote dirigé par son PDG. Or, dans un contexte tendu par des revendications sociales et une épidémie qui continue à faire des milliers de morts aux États-Unis, la présentation du WWDC 2020 a été bien particulière.

La conférence s’est célébrée à huis clos et a été transmise en ligne ce lundi depuis le siège de la compagnie à Cupertino. Des mises à jour pour les différentes plateformes d’exploitation des produits Apple ont été annoncées et, bien qu’aucun nouveau appareil ne fut présenté, la compagnie de la pomme fit le premier pas vers l’abandon des chips Intel.

iOS 14

Face à un Steve Jobs Theater vide, Tim Cook aborda dans un premier moment les tensions vécues aux États-Unis depuis quelques semaines à l’issu des protestes pour la mort de George Floyd et l’évolution de la crise sanitaire du Covid-19.

Puis, il fut le tour du vice-président senior de l’ingénierie logicielle de la marque, Craig Federighi d’introduire les nouveautés de la plus récente itération de sa plateforme pour iPhone : le ios14.

La nouvelle version offre des mises à jour incrémentielles et esthétiques, dont l’ajout de l’App Library, son nouveau système d’organisation de l’écran d’accueil, des nouveaux widgets désormais redimensionnables et plus semblables à ceux d’Android et de l’éteint Windows Phone, ainsi que le visionnement continu de vidéos en multi-tâche avec Picture-in-Picture.

Apple propose en plus que l’iPhone remplace les clés de voiture avec son nouveau système CarKey, et annonce qu’en 2021, BMW lancera le premier modèle muni avec une telle technologie.

L’app CarPlay a également reçu des mises à jour mineures.

D’après les démonstrations du groupe, une Siri remaniée et plus performante pourra traduire les dictées de l’utilisateur à l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et une dizaine d’autres langues employant la nouvelle application Translate.

Des changements watchOS dirigés à la santé

Des mises à jour sont aussi arrivées pour watchOS 7, avec des nouveaux cadrans personnalisables qui pourront aussi être téléchargés et partagés. Cependant, les points forts du nouveau watchOS 7 ont été dirigés vers la santé des utilisateurs.

Désormais, SO proposera un système de registre des habitudes de sommeil, grâce à des nouveaux systèmes de détection des mouvements de souffle lors du repos.

Très en accord aux nouvelles mesures de précaution sanitaire, la marque de la pomme a remarqué que le nouvel watchOS sera également en mesure de repérer le temps employé au lavage de mains (20 secondes, d’après les recommandations des autorités de la santé).

Les limites entre iOS, iPadOS et macOS s’effacent

Quant aux changements de son SO pour les ordinateurs, le nouveau macOS Big Sur promet une interface graphique plus rapprochée à celle des appareils portables Apple. De son côté, la nouvelle conception d’iPadOS prendra plusieurs caractéristiques de la plateforme des Mac, dont l’organisation de ses outils et outils.

Les changements répondent à une stratégie d’assimilation des systèmes menée depuis quelques années déjà. Cependant, ce passage en douceur entre plateformes devrait être davantage plus palpable une avec l’adoption d’une nouvelle architecture pour les dispositifs de la compagnie de Cupertino.

Transition vers les nouveaux chips Apple

Grande annonce réservée pour la fin : Apple abandonnera les processeurs Intel qu’il utilise sur ses ordinateurs Mac depuis 2006, quand la compagnie avait décidé remplacer les puces PowerPC qu’elle employait en ce moment.

D’après Tim Cook, les premiers appareils Apple munis des nouveaux chips Apple Silicon, fondés sur une architecture arm, seront lancés à la fin de cette année dans le cadre d’une stratégie de transition qui s’étendra au moins deux ans.

La compagnie annonça aussi la distribution d’un kit de transition (DTK) pour les développeurs. L’appareil sera doté du chip Apple Silicon et la version beta de macos Big Sur, le tout sous une caisse de Mac Mini avec 16 Go de mémoire RAM et un disque dur SSD de 512 Go.

Source de l’image : pcmag.com

Laisser un commentaire