L’affaire SolarWinds : plus de 4 720 victimes du cyberespionnage

Cyberattaque SolarWinds
Prodaft a décompté 4 720 victimes de la cyberattaque.

Le 12 décembre dernier, l’affaire SolarWinds a éclaté : une sombre histoire de cyberespionnage qui aurait touché énormément d’entreprises et d’organismes aux États-Unis et partout dans le monde, y compris en Europe.

Il s’agirait de la plus grande campagne de cyberespionnage, et selon le rapport de Prodaft (classifié puis déclassifié), plus de 1 000 ingénieurs auraient participé à sa réalisation. En décembre puis en janvier, les États-Unis avaient accusé à demi-mot la Chine puis la Russie.

Plus de 4 720 entreprises (dont 163 en France) et organismes auraient été victimes dans cette affaire de cyberespionnage. Parmi ces 4 720, 21% sont de nature gouvernementale.