La fin du harcèlement d’un journal indépendant en Roumanie

Le journal roumain Casa Jurnalistului a été déclaré non coupable de diffamation.
Liberté expression media

Après deux longues années de manipulations et de pressions, le journal indépendant roumain Casa Jurnalistului peut enfin respirer : la justice roumaine vient de donner raison au média.

Il y a deux ans, une enquêtrice du journal indépendant s’est lancée dans la rédaction d’une série d’articles concernant le fils d’une famille connue en Roumanie. En effet, l’enquêtrice a révélé une affaire de revenge porn, dans laquelle l’agresseur aurait diffusé des images de son ex-copine sur un site d’escort-girl.

Le journal risquait une condamnation à retirer leur enquête ainsi qu’une amende de 20 000€, mais la justice en a décidé autrement malgré les pressions de l’influente famille de l’agresseur. La famille en question, issue du milieu des ONG et impliquée politiquement aurait fait pression pour que l’enquêtrice soit licenciée.